Comment fixer le prix de vente de votre menu

Comment fixer le prix de vente de votre menu
[:fr]Aujourd'hui nous allons regarder quelles sont les différentes techniques pour déterminer le prix de vente des articles sur son menu de bar ou de restaurant et je vais vous présenter la technique la plus appropriée à utiliser de nos jours.[:]

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
[:fr]

 

 

Il n’y a que deux façons pour calculer le prix de vente d’un plat ou d’une boisson.
La première est la plus traditionnelle qui est basée sur le coût de l’assiette, qu’on appelle aussi Cost-plus. Et la deuxième qui est basée sur le prix de vente aussi appelé Value-based.

 

1. Le coût de l’assiette

La majorité de nos clients et des professionnels en général utilise celle basée sur le coût de l’assiette qui est simplement de prendre le coût des matières premières de son plat puis de faire un x 3, x 4 pour avoir un coût d’assiette d’environ 25 à 35%.

Mais après avoir discuté et même débattu avec plusieurs de nos clients sur ce sujet, ce qui en est sorti c’est que cette technique est de moins en moins appropriée.

Donc parlons de celle basée sur le prix de vente et aussi appelée value-based.

 

2. Le prix de vente

Comme nous vivons dans un monde de choix et de compétition entre les ventes en ligne, le nombre de restaurants et de bars autour de chez vous, il faut d’abord commencer par comprendre quel est le type de clientèle que vous voulez cibler et comprendre comment ils consomment.

Déterminez quel prix minimum et maximum ils sont prêts à payer pour chacun des plats et des boissons que vous avez sur votre menu.
Pour trouver ces informations c’est très simple. Allez en ligne et regarder les prix des restaurants qui attirent la même clientèle que vous, ciblez et regardez les commentaires de leurs clients pour confirmer qu’ils ont bien une tarification adaptée.

Ensuite déterminez le prix de vente de l’article que vous voulez mettre sur votre menu. Puis on le divise par trois ou par quatre, ce qui nous donne notre budget de coût d’assiette. Maintenant vous faites un gros travail sur comment trouver la meilleure qualité de produits, enfin de matières premières avec la bonne portion pour donner à vos clients le meilleur produit final possible au budget qu’ils sont prêts à dépenser.

Laissez-moi vous donner un exemple. Prenez un bœuf bourguignon, on peut en trouver à 10 euros, 20, 30, 40 et même plus.

 

Pour conclure

Donc créer son plat et ensuite essayer d’y mettre le correct prix de vente c’est un peu du hasard et vous prenez le risque de vendre vos plats au mauvais prix et de perdre de l’argent à chaque fois que vous faites une vente, ou l’inverse, de le vendre trop cher et ne pas voir ses clients revenir.

 

 [:]

Damien Fenoli

Damien Fenoli

Fondateur de la solution Bevsight. Ce blog est un espace où je partage de bonnes pratiques et conseils autour de la thématique de l’optimisation de la performances des bar et restaurants, élaboré à partir de mon expérience et d'informations récoltées à travers nos centaines de clients.

Damien Fenoli

Damien Fenoli

Fondateur de la solution Bevsight. Ce blog est un espace où je partage de bonnes pratiques et conseils autour de la thématique de l’optimisation de la performances des bar et restaurants, élaboré à partir de mon expérience et d'informations récoltées à travers nos centaines de clients.

Présentation
BEVISGHT

Télécharger notre documentation bevsight. Découvrez notre solution
tout-en-un pour la gestion de votre établissement.

Concept-restaurant-audit

Crash-test

18 étapes pour un Audit de concept de restaurant​